Ses missions

La Fédération constitue un lieu d’échanges et de concertation sur les questions d’intérêt collectif que rencontrent les entreprises qu’elle regroupe, qu’il s’agisse de questions sociales, fiscales ou économiques. 

Elle est, à ce titre, le porte-parole de la profession face aux pouvoirs publics (au niveau national et européen) d’une part, et face aux organisations syndicales de salariés d’autre part.

La Fédération a également un rôle d’information et de conseil auprès de ses adhérents sur la réglementation en matière sociale, économique et environnementale.

Ses trois principaux domaines d’action sont :

Le dialogue social

La Fédération mène, sur mandat de ses administrateurs, les négociations paritaires de branche sur l’ensemble des sujets sociaux : les salaires, la formation, l’égalité hommes/femmes, la prévoyance…

L’environnement

La Fédération défend les intérêts de ses membres dans le cadre de l’élaboration des normes européennes. Elle mène des actions en lien avec ses partenaires européens et notamment l’association Glass Alliance Europe (GAE) dont elle est membre ainsi que l’European Domestic Glass (EDG) et l’European Container Glass Federation (FEVE).

Les relations institutionnelles

Dans le cadre d’actions d’information des pouvoirs publics et d’échanges avec les autres professions, elle adhère à la Confédération française des métiers d’art, de l’excellence et du luxe (CFMA) pour défendre les entreprises de métiers d’art.  Elle a aussi vocation à promouvoir le savoir-faire et le made in France dans le métier verrier. Par ailleurs, elle est également représentée au sein de la commission des Entreprises du Patrimoine Vivant.  L’ensemble de ces actions contribue à la défense du secteur verrier au plus haut niveau.

Pour mieux appréhender les problèmes que rencontrent ses adhérents et pour développer une réflexion collective ancrée dans la réalité économique des entreprises la Fédération a créé deux commissions :

– une commission sociale qui négocie avec les six organisations syndicales représentatives dans le cadre de la branche « Fabrication du verre à la main » (convention collective IDCC 1821) ;

– une commission Environnement co-animée avec l’Institut du Verre ;

– une commission Santé et sécurité au travail chargée du suivi de la convention nationale d’objectifs (CNO) signée avec la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS).

 

Ces commissions constituées de praticiens, responsables des ressources humaines ou responsables techniques ont pour principales missions :

  • de définir des positions communes et d’’élaborer des outils de veille ;
  • de préparer et mener les négociations avec les partenaires sociaux ;
  • de piloter des actions de sensibilisation auprès des pouvoirs publics sur des sujets d’intérêt collectif.

Son organisation

  • Le conseil d’administration est l’organe décisionnel. Les membres du conseil d’administration sont élus en Assemblée Générale pour une durée de trois ans. Ils décident de la stratégie et des actions à entreprendre. Ses membres désignent un bureau composé du Président, du Vice-Président, du Trésorier et du Secrétaire.
  • La Fédération est dirigée par le Président qui délègue au Secrétaire Général, l’administration et les actes courants de la vie de la Fédération.
  • L’Assemblée Générale se réunit au moins une fois par an. Elle ratifie la stratégie, les missions et les objectifs proposés par le Président au nom du conseil d’administration.

La Fédération est présidée depuis décembre 2014 par M. Jérôme de LAVERGNOLLE. Son Secrétaire Général est M. Franck STAUB.