La Fédération des cristalleries et verreries est l’organisation professionnelle représentative dans la branche du verre à la main, semi-automatique et mixte. Dans les négociations paritaires, sur le plan réglementaire et fiscal, sa mission est de défendre les intérêts de ses adhérents.

Issue de la Chambre syndicale des Fabricants de Cristaux et de Verreries de France créée en 1873, la Fédération des Cristalleries et Verreries à la Main et Mixtes (FCVMM) est un syndical professionnel (loi de 1884) qui comptait dès sa création les plus grands noms du cristal français. Elle s’attache depuis cette date à structurer la profession de verrier sur le plan social et dans le domaine de la formation. Sous l’impulsion de Jacques MOUCLIER, qui fut son président pendant de nombreuses années, elle a ainsi créé en 1963 le lycée Jean Monnet à Moulins (Allier) qui, plus tard allait devenir l’Ecole nationale du Verre. Jusqu’en 2014, la fédération était constituée de 3 chambres dites primaires (la Chambre Syndicale des Cristalleries et Verreries de l’Est, la Chambre Syndicale des Verreries de Fabrications et de Régions Diverses et la Chambre Syndicale des Verreries de Haute-Normandie) qui aujourd’hui ont fusionné au sein d’un même ensemble.

Les principales spécialités que représente la FCVMM sont, tant dans le domaine du verre que du cristal : les arts de la table, la décoration, le luminaire, l’édition d’art, la bijouterie, le flaconnage, la verrerie d’éclairage (industrie automobile notamment) et la verrerie pharmaceutique et technique.

La Fédération assure la gestion de deux autres organisations patronales représentatives :

  • L’Union des Métiers du Verre (UMV) issue du regroupement en 2002 de la Chambre Syndicale des Fabricants de Verrerie Travaillée au Chalumeau, de la Chambre Syndicale du Flaconnage et la Chambre Syndicale des Tailleurs, Graveurs et Décorateurs de Verrerie.
  • La Chambre syndicale de la Transformation industrielle du Tube de Verre (CSTITV).